Vendredi 31 décembre 2010 — Dernier ajout mercredi 28 décembre 2011

Témoignages à venir…

Durant cette année de fête des 25 ans de la Fraternité, ses membres et amis sont invités à apporter leurs témoignages sur ce qu’a été cette période, ce qui les a marqués, ce qui a compté voire qui compte toujours pour eux aujourd’hui dans leur vie.

De nouveaux articles en perspectives…

Passer une année sabbatique à Pont d’Ain, a été l’occasion d’expérimenter la vie fraternelle, et de mettre concrètement Dieu au sommet de notre journée : temps de prière et messe chaque jour. Ce temps pour Dieu ne nous a jamais semblé être du temps de volé aux autres, ou de gaché au détriment des activités. Au contraire, il nous faisait vivre les choses autrement, être davantage frères, attentifs à notre prochain, et finalement plus « efficaces » dans la gestion du quotidien.

Lorsque nous avons repris une vie « classique » dans notre maison, avec notre travail, nous avons rapidement mis en place notre rythme spirituel qui donnait toute sa saveur à nos engagements familiaux, professionnels ou de loisirs.

C&SG.


« Mon premier contact avec la Frat date de 1993, un pèlerinage en Israël. Une vingtaine de jeunes, dont une grosse proportion de fratiens, mais je ne le savais pas en m’inscrivant. J’aurai pu craindre l’apparition

rapide de « grumeaux », de « clans », les fratiens d’un côté et les autres de l’autre. Eh bien pas du tout : ce fut même l’inverse ! Une grande communion fraternelle entre nous, une ambiance excellente d’un bout à l’autre du séjour. Beaucoup de joie aussi, nous chantions tout le temps, spontanément ! C’était vraiment « voyez comme ils s’aiment ! », ou encore ce chant un peu slogan à une époque « et le monde saura que nous sommes chrétiens, à l’amour dont nos actes sont empreints ». Des liens qui durent encore aujourd’hui avec certains participants. J’en suis restée profondément touchée, et la grâce de ce pélé m’a touchée au point que j’ai voulu « en savoir plus » sur ces jeunes cathos heureux de vivre et passer 15 jours à Pont d’Ain quelques années plus tard. »

Agnès P.


J’ai connu la fraternité st jean baptiste à Pont d’Ain avec l’arrivée de la communauté des béatitudes. Leur accueil, amitié et leur façon d’exprimer leur foi m’ont tout de suite touché.

Je les ai découverts à travers leurs « vêpres jeunes » qui se déroulaient à Pont d’ Ain, ainsi que durant les camps de jeunes d’été, et également à travers la grande disponibilité qu’ils avaient quand j’allais les voir.

Ils m’ont fait redécouvrir la foi et montré l’importance et le bonheur de l’évangélisation. Aujourd’hui, j’aime me retrouver parmi eux pour prier, pour discuter, car je me sens comme dans une famille. Christophe F, décembre 2011.