La figure du Baptiste

La spiritualité de la Fraternité Saint Jean-Baptiste nous a amenés à connaître plus intimement la figure du Baptiste.

Jean-Baptiste, pour moi, c’est une parole qui tranche, une parole qui parle juste, et qui de ce fait ne peut laisser insensibles ceux qui l’écoutent. J’imagine qu’on devait se positionner en écoutant Jean-Baptiste ; soit le haïr et le prendre pour un fou, soit chercher à le fréquenter plus pour en (...)

Qu’est-ce que je peux bien avoir de commun avec Saint Jean-Baptiste ? En quoi me touche-t-il personnellement ? La réponse jaillit, évidente : la Visitation. Jean-baptiste, tout petit-embryon, tressaille d’allégresse au contact de Jésus, encore plus petit embryon, au point de faire réagir sa mère (...)

Saint Jean-Baptiste apparaît dans l’Évangile comme un homme solitaire. Sa solitude n’est pas celle d’un original ou d’un contestataire…

Sa grâce propre et unique, est celle d’un homme tout donné à Dieu, à Dieu seul. Il est seul à défendre une parole, seul à la comprendre ; il est le seul à pouvoir montrer le Seigneur Jésus.

Il comprend la parole de Dieu en premier, il est doué d’une grâce de pénétration des choses de Dieu, qui n’a pu être acquise et approfondie que dans la prière.

Commentaire du jour (29 août) : Saint Maxime de Turin (?-v. 420), évêque Sermon 36 (trad. coll. Pères dans la foi n°65, p. 16)

La figure du Baptiste dans la Liturgie byzantine

Jean-Baptiste est né en Judée en l’an 8 avant J.-C.. L’Église fête sa nativité, aussi bien en Orient qu’en Occident le 24 juin, au moment du solstice d’été. Parmi les nombreux rites qui sont associés à cette fête, certains semblent venir directement des anciennes grandes fêtes celtes du solstice d’été, (...)

Découvrir la vie de Saint Jean-Baptiste

La fête de la Saint-Jean Baptiste était célébrée tous les 24 juin bien avant que de devenir la fête nationale de tous les Québécois. Déjà en des temps immémoriaux, les peuples païens célébraient le solstice d’été par un grand feu de joie, symbolisant la lumière qui était à son apogée. Mais la St-Jean demeure (...)

De Jean-Baptiste au disciple Bien-aimé : la chaîne des témoins dans l’Evangile selon saint Jean du P. Edouard Cothenet. Découvrez un article passionnant sur le site de Port Saint Nicolas.