1986-1992 : Missions

Après avoir beaucoup reçu, des pèlerinages et des missions pour annoncer la Bonne Nouvelle à notre tour, et finalement recevoir encore davantage…

A Partir de 1986, notre groupe d’anciens des camps de jeunes de la Communauté des Béatitudes se constitue.

Nous prions les uns pour les autres, nous donnons des nouvelles régulièrement, participons à des pèlerinages en Israël en 1986, 87 et 88, sous la conduite de Jean-Claude Michel, membre de la Communauté des Béatitude qui nous accompagne depuis les camps de Nay.

L’idée d’une mission en Afrique apparaît (qui n’aura pas lieu), et à travers elle, surtout, le désir de donner à notre tour ce que nous avons reçu, tout en poursuivant notre ressourcement. Plusieurs rencontres fondatrices vont alors avoir lieu à partir de 1988, en présence de Jean-Claude Michel.

Il nous fait remarquer que nous ne sommes pas « qu’une bande de copains », mais qu’il y a toute une vie spirituelle, des liens fraternels forts, une évangélisation effective à travers ce que nous vivons.

L’idée de la création d’une Fraternité se précise, « lieu de vie fraternelle et terreau pour l’évangélisation ». Le nom de « Saint Jean-Baptiste » nous est proposé, pour « évangéliser, montrer l’Agneau de Dieu dans les déserts d’aujourd’hui ».

Nous définissons une charte, invitant notamment à prier chaque jour une dizaine de « je vous salue Marie » et la prière d’abandon de Charles de Foucauld, et commençons à parler d’engagement, de cœur.

Nous donnons à notre tour ce que nous avons reçu à travers des « missions » : organisation de pèlerinages pour des jeunes, évangélisation sur les plages, petits spectacles de rue, café théâtre d’été, animation de messes, veillées saint Jean-Baptiste sur les parvis des églises…

Vient alors le désir d’avoir une maison, un lieu fixe pour nous retrouver, prier, prendre un temps sabbatique, préparer des missions, réfléchir à notre vocation…

La communauté des Béatitudes nous dit que si un évêque l’accueille dans une maison assez grande, elle pourrait tenir à notre disposition une partie des lieux… Nous prions à cette intention.

Retrouvons dans les articles de cette rubrique les éléments importants de cette période.