Samedi 27 octobre 2007

La cabane - chapelle

L’activité est organisée pour un groupe d’une vingtaine d’enfants, et leurs parents, une dizaine d’adultes. Elle se déroule sur le site de Mazière où est construite, en pleine forêt, au bord d’une rivière, une petite chapelle restaurée au XIXe siècle.

Les enfants se retrouvent autour de la chapelle et la regardent sous tous les angles. Un animateur leur propose une méditation sur le sens donné à l’ « édifice Chapelle », il les questionne sur ce qu’ils voient et les invite à repérer les éléments essentiels. Ils rejoignent ensuite le lieu de construction de la « chapelle-cabane ».

Il explique qu’il a vu en songe Erasme Pinard vieux curé d’Hauteville de la fin du XIXe siècle qui lui a expliqué la légende de la Chapelle : « Des bûcherons travaillant dans la forêt aperçurent au bord du ruisseau une femme portant un enfant et se désaltérant. Elle était enveloppée d’un nimbe lumineux. A cette vue, ils furent pris d’une crainte respectueuse, ils s’approchèrent et reconnurent avec étonnement qu’il n’avait devant eux qu’une statue. Ils forment alors un brancard, mettent la statue sur un lit de verdure et après avoir averti les habitants des villages voisins une procession s’organise et arrivée à la croix du Grapillon, la statue s’élève dans les airs, une nuée éclatante l’entoure et on la voit redescendre où on l’avait trouvée d’abord. Et c’est à cet endroit que fût bâti le premier sanctuaire en l’honneur de la Vierge Marie et de son fils. »

Dans le songe, Erasme Pignard lui a expliqué que les habitants du village, émus par les manifestations extraordinaires dont ils avaient été témoins, n’avaient pas construit la chapelle exactement au bon endroit. Il s’agit donc aujourd’hui, plus d’un siècle plus tard, de réparer cette erreur et de reconstruire une chapelle à l’endroit précis où ils se trouvent, lieu de l’apparition.

Il leur demande quels sont les éléments importants pour construire une chapelle, le toit, les vitraux, la présence de Dieu, l’autel, les fleurs, la croix.

Il répartit les groupes de métier. Un adulte (ou plusieurs) est responsable de chaque groupe.

Au préalable, l’animateur à choisi un lieu adapté avec des arbres rapprochés permettant la construction de la cabane (cf. descriptif).

Documents à télécharger