Samedi 22 mars 2014 — Dernier ajout dimanche 23 mars 2014

2011 - 2015 : quand la louange gagne les cœurs !

« Allez ! »

Depuis le jubilé des 25 ans de la Fraternité, progressivement, le nombre de personnes présentes à la messe Ephata du dimanche soir dans l’Ain, et aux veillées de louange dans l’Aisne grandit.

Les messes Ephata ont désormais lieu dans une église plus grande de Bourg en Bresse, la chapelle Saint François étant devenue trop petite. Un temps de louange d’un quart d’heure est proposé systématiquement avant la messe, à 17h45.

Le groupe Sentinelles est à nouveau sollicité pour l’animation des chants des veillées pré- et post-JMJ, organisées par la pastorale des jeunes du diocèse de Belley-Ars, qui deviendront les veillées « que pasà ? » pour lycéens et jeunes professionnels.

Le groupe va également animer les chants du grand rassemblement diocésain « Pentecôte 2012 », le 27 mai 2012, de 9 000 personnes, et de nombreuses veillées louange-intercession dans les paroisses de l’Ain et de France en général, de mouvements (WE formation session alpha) et autres événements (nuit du christianisme à Lyon).

Le 16 juin 2012, à l’église St Jean-Baptiste de Saint Julien sur Veyle, le responsable de la Fraternité remit à Monseigneur Guy-Marie Bagnard une lettre de demande de prolongation de reconnaissance des statuts canoniques de la Fraternité, avec un dossier de 70 pages reprenant son histoire et les fruits du jubilé des 25 ans.

L’évêque promet de le transmettre à son successeur qui vient d’être nommé.

Lors de leur retraite annuelle à l’Ascension 2013, les membres de la Fraternité, à la fois peu nombreux (12 engagés définitifs et 2 postulants) et plus que jamais investis au niveau professionnel (responsabilités croissantes, suivi de formations…) et dans leurs différents lieux de mission d’église, constatent que chacun reste malgré tout fidèle aux rencontres et très actifs pour y accueillir et servir les hôtes. En parallèle plusieurs commencent une étude plus poussée de la doctrine sociale de l’Église.

Nous nous sentons comme portés par cette « école fraternelle et spirituelle », ainsi que par la présence, l’aide et la prière de tous les amis qui viennent assidûment aux rendez-vous proposés tout au long de l’année. Malgré nos faibles moyens, nous ressentons comme un appel à poursuivre dans la confiance, interpellés et poussés en avant par cette parole du Christ à ses apôtres : « Allez ! ».

Le 24 juin 2013, fête de la nativité de Saint Jean-Baptiste, le nouvel évêque du diocèse, Monseigneur Pascal Roland, a prolongé les statuts canoniques de la Fraternité pour 5 ans, décret applicable à partir du 29 août 2013, fête du martyre de notre saint Patron, encourageant ainsi les membres engagés à poursuivre leur mission, et les amis de la Fraternité à y apporter leur contribution.

Les veillées de louange à Soissons se prolongent désormais systématiquement par un bon temps de partage fraternel.

En décembre 2013, deux proches s’engagent pour un an dans la Fraternité, de nouvelles familles et des amis venus de loin participent à la rencontre de fin d’année à Bourg en Bresse.

Des membres et amis de la Fraternité prennent de nouvelles responsabilités managériales, sociales (délégués du personnel), communales (conseiller municipal), éducatives (groupe de réflexion sur les rythmes scolaires)…

L’orientation pour 2014 et 2015 s’en trouve dessinée : louange et fraternité, soutien mutuel et engagement en Église et au cœur de la société.