Jeudi 7 juin 2007

Jean-Baptiste, un message pour la Vie !

Qu’est-ce que je peux bien avoir de commun avec Saint Jean-Baptiste ? En quoi me touche-t-il personnellement ? La réponse jaillit, évidente : la Visitation.

Jean-baptiste, tout petit-embryon, tressaille d’allégresse au contact de Jésus, encore plus petit embryon, au point de faire réagir sa mère Élisabeth qui comprend alors à qui elle a vraiment affaire en voyant arriver Marie (sa p’tite cousine) : « Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon sauveur vienne jusqu’à moi ? »

L’évangélisation in utéro… cet évangile vient affirmer avec force que l’embryon est une personne humaine dès la première minute, en face de tous ceux qui cultivent le mensonge et encouragent toutes les attaques contre la vie humaine. A commencer par l’avortement.

Quand j’ai été en âge de comprendre ce qu’est un avortement et comment il est pratiqué en France, j’ai un gros choc. Un très gros choc.

Un choc qui m’a mis en route pour défendre la vie humaine, le plus petit, le plus « sans-défense » qui soit. Pas toujours avec succès, mais avec la même conviction. Encore aujourd’hui, une part de moi se révolte en disant : « ce n’est pas possible, comment est-ce possible ???? »

Un jour, j’ai réalisé ce que signifiait l’évangile de la Visitation au regard de cette question, et ce fut une grande joie.

St Jean-Baptiste, toi qui as prêché dans le désert, aide-moi à « prêcher » la défense sous toutes ses formes du petit à naître.

Agnès