Dimanche 4 mars 2007 — Dernier ajout lundi 19 février 2007

Le carême en famille

Nous avons trois enfants de 1 à 6 ans pour lesquels le Carême est un temps… très long ! Trop long s’il n’est pas ponctué d’activités concrètes. La période de l’Avent est à ce titre beaucoup plus facile : la crêche, la couronne de l’Avent, le calendrier… occasions multiples de préparer son cœur et son esprit à la naissance du Sauveur.

C’est pourquoi le Carême en famille chez nous se vit dans la même démarche que l’Avent : un parcours d’activités concrètes, régulières, voire progressives.

J’ai trouvé (sur le site www.transmettre.fr) des coloriages et découpages simples sur le modèle d’un calendrier, des Cendres à Pâques, avec chaque évangile de dimanche illustré. Chaque soir, les enfants colorient le jour passé ou déplacent la figurine.

Le plus important pour nous, c’est que nos enfants grandissent dans l’Amour de Dieu, qu’ils se sachent aimés de Lui, personnellement et infiniment. Qu’ils développent une relation personnelle avec lui.

Et donc, au-delà de ces activités de carême, nous invitons nos enfants à trouver ce qu’ils pourraient améliorer dans leur vie, leurs rapports à Dieu, à eux-mêmes et aux autres. Pour faire plaisir à Jésus, pour lui montrer notre amour.

Je connais des familles où un stock d’« efforts de carême » est constitué au départ et chacun pioche son effort pour la journée. Il y a le stock « enfants » et le stock « parents ». Pourquoi pas ?