Jeudi 30 décembre 2010

Témoignage

Jn 3. 29-30

« Cette joie qui est la mienne est parfaite. Il faut qu’Il grandisse et que je diminue. »